Sélectionner une page

La dégustation d’un vin est l’une des activités culinaires les plus complexes. Toutefois, pour les amateurs, accorder un vin avec un plat spécifique est indispensable pour en relever le goût.

Rassurez-vous car vous n’avez pas forcément besoin d’être expert en vocabulaire de la dégustation pour y parvenir. En revanche, pour rendre vos moments repas meilleurs, la connaissance des accords mets et vins de base reste un atout.

Les principes fondamentaux des accords mets-vins

Certains se demandent sûrement quelle est l’utilité d’accorder ses vins à ses repas, s’ils sont autant savoureux les uns que les autres. La réponse, c’est que le vin a la capacité de sublimer les plats. De plus, il a ce don particulier de rendre un moment bien plus chaleureux et convivial. Aussi, pour ne pas faire d’erreurs en l’accordant à votre repas, vous pouvez vous servir des critères suivants :

  • L’ordre des vins: il repose essentiellement sur le taux d’acidité, la règle étant de commencer par un vin acide pour finir sur une note sucrée. Si vous organisez un repas à la maison, vous pouvez servir un vin mousseux pour ouvrir l’appétit de vos convives. Ensuite, vous enchaînez avec un vin rosé et terminer avec un mousseux.
  • Une qualité croissante: pour titiller les palais, servez un vin de moyenne gamme avant un grand cru. L’idée est de garantir que le vin précédent ne sera pas regretté en goûtant le nouveau.
  • Les vins selon les mets: les principes à connaître sont nombreux. Les amateurs les découvrent souvent en testant leurs propres accords. Pour l’apéritif par exemple, un vin effervescent constitue un bon choix.
  • Les températures des vins: selon les types de vin, il existe une température de dégustation conseillée. Par exemple, le vin rouge léger et fruité doit être bu entre 12 à 14°. Quant au vin blanc ou au vin rosé effervescent et doux, il se déguste mieux entre 5 et 7°.

Quelle est la base de l’accord mets vin ?

Pour accorder ses plats et ses vins comme un professionnel, il est important de connaître les règles de bases. Voici les accords les plus courants :

  • Pour la viande rouge, optez pour du vin rouge charpenté et expressif.
  • Pour le poisson et les crustacés, du vin blanc sec et fruité sera parfait. Les poissons en sauce sont bien meilleurs, dégustés avec du vin plus sucré.
  • Pour les charcuteries, privilégiez du vin rouge léger ou du vin rosé.
  • Pour les fromages, cela dépend du type de fromage. Par exemple, le fromage à pâte persillée se marie bien avec le vin blanc liquoreux, contre du vin blanc sec pour les chèvres.

Ce ne sont là que des exemples de base, mais vous en apprendrez plus sur l’accord mets vin au cours d’une formation d’œnologie.

Les plus curieux se renseigneront auprès d’un caviste. Quoi qu’il en soit, les règles suivantes vous seront utiles :

La règle de combinaison

Si le plat est léger, optez pour un vin du même type ou moyennement expressif. S’il est plus corsé, optez pour un vin très expressif. Si vous prévoyez par exemple de servir du steak au poivre, du Mouton-Cadet de Bordeaux sera parfait.

La règle des arômes

Il est important que les saveurs des plats et des vins s’expriment librement en bouche. Ils ne doivent donc en aucun cas se concurrencer, au risque que l’un efface l’autre. Si vous cuisinez par exemple un plat avec du vin, servez-ce même vin en guise d’accompagnement. Essayez toujours de trouver le juste équilibre entre les saveurs. Le sujet accord mets vin est abordé lors d’une formation WSET de niveau 2.

Quel vin pour un repas thaï ?

La cuisine thaïe est connue pour être un peu sucrée et parfois épicée. A l’origine, la consommation de vin ne fait pas partie de la culture thaïlandaise car les thaïlandais préfèrent la bière. Seule une infime minorité (la classe aisée) se plaît à la dégustation de vins français dans les restaurants.

Or, accompagner un plat thaï d’un vin est tout à fait conseillé car d’une part, il atténue le goût sucré des plats et de l’autre, il régule leur acidité. Les choix de vins sont d’ailleurs réduits, mais idéaux. Pour ne pas faire d’erreurs, optez pour le Blanc du Sud-Ouest ou pour les vins de Loire légers pour le rouge.

Suivre une formation professionnelle WSET

La formation professionnelle WSET est basée sur la connaissance du vin. Si vous souhaitez acquérir des compétences professionnelles sur cette boisson, cette formation qualifiante est faite pour vous. Débutants, amateurs et professionnels suivent le parcours de formation initiale pour développer leurs connaissances et compétences sur le vin.

Des formateurs passionnés et expérimentés vous accompagneront durant la formation pour faciliter votre insertion professionnelle dans un secteur d’activité lié au vin.

L’organisme de formation WSET propose une offre de formation sur plusieurs niveaux de qualification professionnelle. Le niveau I s’adresse aux débutants et le niveau II à ceux qui ont déjà acquis de l’expérience. Le niveau III garantit un perfectionnement des connaissances et le niveau IV est dédié aux experts en quête d’une évolution professionnelle.

Quel que soit votre projet professionnel, suivre une formation diplômante WSET vous sera utile pour changer de métier et simplifier votre réorientation dans le monde du vin. D’ailleurs, WSET fait partie des meilleurs organismes de formation à visée professionnelle. De courte durée, le parcours individuel de formation permet de se reconvertir rapidement dans le vin.

Si vous comptez vous spécialiser, il est tout de même conseillé de poursuivre le projet de formation au moins jusqu’au niveau III. Dans tous les cas, sachez que les formations dispensées et les certifications professionnelles WSET sont pleinement reconnues dans le milieu professionnel.

Vos collaborateurs sont placés en activité partielle ?

Formez-les gratuitement avec Butler Academy

Dans le cadre du dispositif de financement FNE Formation, l’état prend à sa charge 100% des frais pédagogiques des formations de vos salariés en activité partielle.

Contactez-nous pour en savoir plus et mettre en place des projets avant le 31 Décembre 2020 !

Notice du dispositif FNE Formation