Sélectionner une page

Un véritable délice pour accompagner vos plats, le vin est une boisson alcoolisée qui se distingue par son goût diversifié selon les cépages utilisés dans sa fabrication. Chaque pays produit ses vins. En effet, la dégustation de vin est une expérience enrichissante qui permet de connaître les grands vins du monde. Toutefois, c’est un processus long et parfois complexe, nécessitant une véritable passion et de la persévérance. Découvrez-en les points importants dans cet article.

L’examen visuel du vin

La dégustation d’un vin débute par l’examen visuel. Cette première étape en hôtellerie restauration consiste à regarder de plus près la boisson pour en identifier sa robe, qui est le terme utilisé pour en désigner la couleur. Cette dernière vous renseigne sur plusieurs choses :

  • L’acidité: le vin est qualifié de gras ou d’onctueux s’il « accroche » au verre. Autrement, il s’agit d’un vin vif.
  • L’âge: la robe détermine également l’âge du vin. Les constats diffèrent selon qu’il s’agisse d’un vin blanc, d’un rouge ou d’un rosé.
  • Le cépage: la couleur est en corrélation avec la peau des raisins. Un cépage foncé produira certainement un vin de la même teinte.

La robe d’un vin est constamment en évolution. Son reflet peut être qualifié d’intense, de soutenu, de léger, de foncé ou bien de profond. Voici ce que la robe dévoile selon les types de vin :

Pour le vin blanc

  • Si la robe prend une teinte jaune pâle, presque transparente, le vin est léger.
  • Si elle est jaune avec des reflets verts, l’évolution est moindre, avec une petite note d’acidité.
  • Si elle est jaune paille, le vin a atteint une bonne maturité.
  • Si le jaune vire à l’or cuivré, le vin liquoreux est arrivé à maturité. Pour un vin sec, l’évolution est en bonne voie.

Pour le vin rosé

  • Si la robe est d’un rose pâle transparent, le vin est obtenu par pressurage.
  • Si elle est d’un rose soutenu, on obtient la boisson par saignée.
  • Pour le rose saumoné, on parle d’un vin jeune et fruité.
  • Quant au rose orangé, il indique un vin vieillissant.

Pour le vin rouge

  • Si la robe est d’une teinte vive, un peu violacée, le vin est encore jeune.
  • Si elle est rouge cerise, le vin est en évolution, mais se prête déjà à la dégustation.
  • Pour une robe rouge orangé, le vin est idéal pour être consommé.
  • Si le vin est d’une couleur rouge brun à brique, il est grand temps de le déguster.

Il est important de bien tenir le verre à vin, car il doit être bu à une certaine température pour être meilleur. Votre main ne doit pas être au contact du vin, car cela risque de le chauffer. Préférez tenir votre verre par son pied ou son socle.

Dégustation de vin : l’étape olfactive

Après avoir bien observé votre vin ou spiritueux, il est temps de le sentir. Cette étape est importante car elle vous permettra d’identifier les arômes. Au premier contact, vous percevrez les arômes les plus présents. Cette étude olfactive permet aussi de déceler les éventuels défauts du vin. En effet, il peut être bouchonné ou oxydé. Vous en apprendrez plus sur les vocabulaires utilisés dans la dégustation de vin en suivant le WSET niveau 2. C’est une formation vin initiale d’œnologie dédiée aux personnes qui ont un projet professionnel lié au vin. Des formateurs qualifiés vous initieront à tout ce qui tourne autour du vin pour perfectionner vos acquis.

Après avoir remué la boisson, le deuxième nez vous dévoilera les arômes cachés. Cette étape vous permettra d’identifier les régions, les cépages, le mode de vinification utilisé ainsi que le niveau de murissement du vin. Si le second examen s’avère difficile, essayez de remuer le verre doucement puis de procéder par élimination des arômes.

L’examen gustatif du vin

C’est sans doute le sujet le plus intéressant lors d’un parcours de formation dans une école du vin. L’examen gustatif de la boisson s’articule autour de trois étapes :

  • L’attaque: il s’agit de la première gorgée permettant aux papilles de détecter 4 saveurs différentes : amer, sucré, salé et acide.
  • Le milieu de bouche: cette étape consiste à faire tourner le vin dans la bouche, un peu comme si vous la mâchiez. Elle vous permettra d’identifier le goût le plus dominant.
  • La finale: elle consiste à déterminer la qualité du vin. S’il persiste en bouche, il est de meilleure qualité.

Quoi qu’il en soit, toutes les étapes de la dégustation de vin sont abordées lors d’une formation diplômante WSET niveau 2. L’organisme de formation du même nom accompagne les passionnés du vin depuis plus d’un siècle pour faciliter leur insertion professionnelle dans le vin. En effet, c’est un secteur idéal pour changer de métier. La formation professionnelle WSET étant courte et abordable, vous pourrez acquérir des connaissances rapidement.

Comment qualifier un vin ?

Mettre un mot sur les sensations lors de la dégustation des vins et spiritueux est parfois difficile. Sachez qu’actuellement, il existe des milliers de termes pour décrire un vin. Pour tous les connaître, il faut bien évidemment suivre une formation qualifiante sur le vin. Parmi tous les diplômes et formations professionnelles proposés par les grandes écoles, le WSET se démarque par sa rapidité, mais aussi par le niveau de qualification professionnelle obtenue après avoir complété les niveaux.

Se former au WSET niveau II vous permettra de connaître la base des accords mets-vins, qui est indispensable pour mieux savourer la boisson. Pour acquérir des connaissances et de nouvelles compétences, n’hésitez pas à poursuivre jusqu’au niveau III ou niveau IV. Un centre de formation vous garantit la réussite de votre reconversion professionnelle dans le vin. Les formations courtes spécialisées sont dispensées par des formateurs détenant des titres professionnels.

Durant le cours de formation professionnelle continue, vous aiguiserez vos sens, guidé par un éducateur passionné. Vous acquerrez toutes les compétences nécessaires pour nommer correctement un vin. Vous approfondirez également vos connaissances de la vigne et du vin. Sachez que développer vos compétences ne vous sera pas seulement utile pour vous reconvertir professionnellement, les formations qualifiantes vous aideront aussi à mieux connaître le monde du vin, en tant que vrai passionné.

Vos collaborateurs sont placés en activité partielle ?

Formez-les gratuitement avec Butler Academy

Dans le cadre du dispositif de financement FNE Formation, l’état prend à sa charge 100% des frais pédagogiques des formations de vos salariés en activité partielle.

Contactez-nous pour en savoir plus et mettre en place des projets avant le 31 Décembre 2020 !

Notice du dispositif FNE Formation